écoquartiers-genève intervient dans les projets d’aménagement de l’agglomération genevoise pour y favoriser la démarche écoquartier

Bonne

Situé à 900 mètres du centre historique, ce quartier de 8,5 hectares est le fruit d’une politique active, dès l'an 2000, d’achat de terrain de la Ville de Grenoble, effectuée dans le cadre d’une société d’économie mixte créée par cette municipalité. Situé en zone dite d’aménagement contrôlée, le site a fait l'objet d'une concertation obligatoire avec des comités consultatifs de secteurs. La Ville de Grenoble a organisé un concours d’architecture pour évaluer le taux de densité du futur quartier.

Une certaine mixité sociale et architecturale existe à l’échelle du quartier. Chaque îlot regroupe soit du logement social (30%) soit de la propriété par étage. Le quartier compte près de 850 logements. Un centre commercial et des surfaces de bureaux de 10'000 m2, deux hôtels, dont une résidence hôtelière à vocation internationale accueillant un public temporaire (chercheurs), ainsi qu’un parc public y ont été implantés. En revanche, aucun autre équipement n’était à prévoir en raison de la proximité du centre-ville et de la sous-utilisation des équipements existants. L’esplanade centrale est ornementée de jeux d’eau en circuit fermé et de mobilier de proximité aménagé dans un écran de verdure. Elle est l’une des deux centralités de quartier avec le parc public.

Le programme du bâti, qui a pu bénéficier de subventions européennes, témoigne d'une forte volonté d’exemplarité sur le plan énergétique, avec l’ambition d’atteindre, à terme, une consommation de 10kw/an pour les parties commerciales, 50kw/an pour le chauffage et 20kw/an pour l’eau chaude. 50% de la fourniture d’eau chaude provient du solaire photovoltaïque, complétée par l’énergie fournie par une centrale de cogénération présente dans chaque îlot, à l’exception des propriétés par étage. La chaleur est en partie fournie par le chauffage à distance.

Le quartier est bien desservi par le tram, mais le traitement de la mobilité est assez classique, puisque rien n'a été fait pour diminuer la circulation motorisée à l'intérieur du périmètre. La résidence-hôtel est même desservie par sa propre rue. Cela dit, l’axe de transit principal a été transformé en rue de quartier grâce à des mesures draconiennes de modération du trafic. Toutes les rues sont bordées de places de stationnement en surface. A noter que les parkings souterrains des îlots d’habitation ont tous été construits en respectant la forme des îlots pour permettre de créer des jardins en pleine terre.
                                                                                                                                                       © Ecoquartiers-genève

 Pour en savoir plus: http://www.grenoble.fr/769-ecoquartier-de-bonne.htm


© Copyright 2008-2017 Ecoquartiers-Genève
Site réalisé par Solidaridad Graphisme